L’opale

Natifs d’octobre, l’opale est, avec la tourmaline, votre pierre de naissance. Une gemme entourée de superstitions, mais SPOILER ALERT on déconstruit ici le mythe afin de rendre à la pierre ses lettres de noblesse.

Et justement, il existe trois types d’opales :

  • L’opale iridescente, aussi appelée « opale noble », présente en son sein un jeu de couleurs intense

Dans cette catégorie, on distingue :

    • Les opales noires (à fond noir ou sombre, translucide à opaque), les opales blanches, les opales cristal et les opales arlequin
    • Les opales boulder et opales matrix, associant à la gemme des fragments de la roche-mère.

 

Afin de vous aider à les reconnaître au premier coup d’œil, on a puisé dans nos collections. Ci-dessous nos bijoux anciens ornés d’opales noires, opale boulder et opale légèrement blanche.

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Collier style Victorien en or serti d’opales noires

 

 

Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens
 
 
Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Bague marquise opale entourage diamants

 

 

  • Seconde sorte, l’opale de feu, de couleur rouge/orangé la plupart du temps, dépourvue de jeux de couleur, transparente à translucide et en provenance du Mexique.
  • Enfin l’opale commune, parfois appelée « opale chatoyante », translucide à opaque et également dépourvue de jeux de couleur.

 

Le saviez-vous ? l’Empereur Napoléon Ier avait offert à Joséphine une opale de feu de 700 Cts nommée l’« incendie de Troie ». La pierre est aussi connue comme la première opale nommée (non sans une pointe de drama) et a surtout disparu, ajoutant de l’eau au moulin des frigides de la gemme. Parmi eux Eugénie, la dernière impératrice qui en dépit d’être une grande amatrice de bijoux n’aimait paraît-il pas du tout les opales.

Nous n’allons pas tout de suite révéler les raisons probables pour lesquelles l’opale fut si mal-aimée au XIXe siècle. Avez-vous jamais vu un magicien dévoiler le secret de son meilleur tour au début du spectacle ?

Pour assouvir votre curiosité, il faudra d’abord en passer par une petite leçon de gemmologie, façon Galerie Pénélope ! 🧐​

 

 

 

« Opalus », voir un changement de couleur

 

Le nom d’opale proviendrait du sanskrit « upala » signifiant « pierre précieuse ». On trouve aussi les termes d’ « opalus » en latin et « opallios » en grec voulant dire « voir un changement de couleur ». Les opales sont des gemmes de silice hydraté : elles se forment dans les cavités à la suite de la circulation d’eau dans des roches siliceuses. D’ailleurs, les opales sont composées d’eau à hauteur de 3 à 30%.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les opales provenaient essentiellement de Slovaquie. Les principaux gisements se trouvent aujourd’hui en Australie (ils sont exploités depuis la fin du XIXe) et plus récemment en Ethiopie devenu à date le premier pays producteur. On en trouve également au Brésil, au Mexique (notamment l’opale de feu), aux Etats-Unis, et… en Auvergne ! Dans notre article sur le saphir, on suggérait la possibilité d’une reconversion professionnelle. Faites coup double ! Ou mieux encore, devenez chercheur de pierres précieuses galactique : des opales ont en effet été découvertes à plusieurs endroits sur la surface de Mars.

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Bague jonc bombé or et opale

 

L’opale existe dans de nombreuses couleurs, variables comme pour la plupart des gemmes selon les éléments chimiques et inclusions minérales qui la composent. Comme dit plus haut, hormis les opales de feu on distingue les opales communes des opales iridescentes. Il serait difficile de caractériser ce phénomène spécifique pour une personne n’ayant jamais observé une opale de près. L’ouvrage en anglais de Judith Crowe, The Jeweller’s Directory of Gemstones propose la définition de l’iridescence suivante : « reflets irisés rappelant l’arc-en-ciel ». Nous, on vous conseille plutôt de vous familiariser avec le concept en observant l’une de nos bagues anciennes ornées d’une opale, comme par exemple ce modèle Belle Epoque.

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Bague Pompadour opale entourage diamants

 

N'oubliez pas qu’une fois à votre doigt vous aurez le loisir de la regarder tous les jours, et cela pourrait même limiter votre temps d’écran ! 😉 Car n’ayons pas peur des mots : l’opale possède un pouvoir hypnotique certain. Il est possible que le caractère mouvant et presque fluorescent de ses reflets ait contribué à l’aura négative de la pierre. De manière générale, quand on ne comprend pas un phénomène ou une pratique on a tendance à les tenir à distance en les décrédibilisant.

 

 

 

L’opale dans la bijouterie-joaillerie

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Odilon Redon, Réflexion, Date inconnue, Collection privée.

 

 

Heureusement, il y a toujours eu des gens pour aimer les outsiders ! Malgré son caractère controversé, on retrouve l’opale sur un certain nombre de bijoux XIXe, comme par exemple les bagues jarretière ou encore les bracelets demi-jonc. Elle est la plupart du temps taillée en cabochon et souvent associée au grenat, au diamant ou aux perles fines. L’opale sied particulièrement bien à l’esprit fin de siècle et au Symbolisme, comme en témoigne le pastel d’Odilon Redon ci-dessus, dont la palette semble avoir été empruntée à la gemme.

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Bague jarretière opale et diamants

 

Mais c’est avec l’Art Nouveau, au début du XXe siècle que l’opale déferle sur la joaillerie et prend ainsi sa revanche. Dans notre article sur l’Histoire du Bijou (Partie 1), on vous explique que la nouvelle génération de bijoutiers de l’époque, comme Lalique, Vever ou encore Fouquet ne fondent plus la valeur d’une pièce sur son poids ou les matériaux utilisés pour sa confection. Les pierres fines, pierres dures, matières organiques et autres techniques, par exemple l’émail, se taillent enfin la part du lion. Opale incluse, à l’image de la broche paon ci-dessous. L’engouement pour la pierre se poursuivra durant l’Art Déco.

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Broche « Paon » Art Nouveau émail, opale, grenat et perle par Georges Fouquet © Christie’s

 

 

 

Une gemme entourée de superstitions

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Henri de Toulouse-Lautrec, Le lit, vers 1892, Paris, Musée d’Orsay.

 

Bon, mais enfin, cette réputation de porter malheur, elle vient d’où ?

Si vous avez déjà creusé un peu le sujet, vous avez sans doute connaissance du destin tragique de Lady Hermione dans la nouvelle de Walter Scott Anne de Geierstein (1829). Après que l’opale qu’elle portait dans ses cheveux fut touchée par une goutte d’eau bénite et perdit ses feux, Lady Hermione tomba en pâmoison et fut transportée dans sa chambre. Le lendemain, on ne retrouva sur le lit, en lieu et place de la princesse, qu’un petit tas de cendres. L’ouvrage contribua paraît-il à faire reculer les ventes d’opales de manière drastique.

Beaucoup plus récemment, il est fait mention dans la saga Harry Potter (Hermione n’est jamais loin ! Coïncidence ?) d’un collier ancien orné d’opales, en vente chez Barjow et Beurk, ayant provoqué la mort de dix-neuf « moldus » (des personnes dépourvues de pouvoirs magiques et ignorant l’existence du monde des sorciers, pour les non-initiés).

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 

« Le collier de Barjow et Beurk » orné d’opales dans Harry Potter, © Minalima

 

En réalité, l’opale fait partie des pierres gemmes nécessitant davantage d’attention que les autres. Dans notre article sur les tailles de diamant, on vous explique ce qu’est l’échelle de Mohs. Il s’agit en substance d’une mesure de la dureté des minéraux (= capacité d’un matériau à en rayer un autre), du talc (1/10) au diamant (10/10). L’opale se situe à 5,5-6,5 sur ladite échelle, ce qui veut dire que la pierre, composée on le rappelle jusqu’à 30% d’eau, est fragile. Il faut donc la travailler avec davantage de précautions, au risque de la casser.

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Bague serpent enroulé vintage en or jaune, opale et rubis

 

Vous nous voyez venir ? La seule chose à laquelle l’opale porte potentiellement malheur, c’est au portefeuille des lapidaires ! Ces derniers vont donc vraisemblablement jouer sur la superstition afin de limiter la consommation d’opales. D’ailleurs, dans l’article sur les pierres de naissance, dans lequel on parle davantage du caractère prophylactique des différentes gemmes, vous avez dû lire qu’il était de coutume de dire que le diamant annulait le pouvoir maléfique de l’opale. Et ainsi, que les opales devaient être serties avec des diamants. La belle affaire ! Ne serait-ce pas plutôt parce qu’un entourage diamants aurait la capacité de protéger une pierre plus facilement dommageable ?

 

 

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 

Si besoin est encore de prouver que l’opale ne porte pas malheur, voici la parure ornée de l’opale Andamooka. Elle fut offerte par le gouvernement australien à la reine Elisabeth II en 1954, à l’occasion de son couronnement. Le destin de la dernière reine d’Angleterre, la première à fêter son jubilé de platine célébrant 70 ans de règne, ne prouve-t-il pas l’absence de lien entre opale et infortune ? l’Australie eut longtemps le quasi-monopole sur l’opale (de la fin du XIXe siècle aux années 2010, lors de la découvertes des mines éthiopiennes). A tel point qu’il s’agit de la gemme nationale ! Ce serait également la pierre favorite de la reine Victoria, définitivement dans la place dès que l’on parle cailloux. L’Australie ayant été sous domination britannique de 1788 à 1901, on peut se demander s’il ne s’agissait pas aussi d’un coup marketing de notre reine-influenceuse !

 

 

 

Conseils d’entretien

 

Si vous avez craqué sur un bijou orné d’une opale, il convient de mettre en place quelques bonnes pratiques afin de conserver la pierre intacte le plus longtemps possible. Sensible à l’hygrométrie, la gemme peut se déshydrater. Il en résulte des fissures ou une possible perte d’iridescence : cette caractéristique est probablement aussi à l’origine de la mauvaise réputation de la pierre. Cela pourra être évité en stockant votre bijou dans un linge humide lorsqu’il n’est pas porté. Oubliez en tout cas le remisage de votre précieuse dans du coton car l’opale n’aime pas les environnements secs !  De surcroît, par sa nature poreuse la gemme est vulnérable aux divers parfums, savons et cosmétiques. Il est donc important d’enlever vos bijoux avant d’en utiliser.

 

 

Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

 Bague marquise opale et diamants

 

Ces précautions prises, vous devriez conserver votre pierre indemne. En 1932, on a découvert au Kenya des artefacts ornés d’opale vieux de 6000 ans. Pas de panique, la gemme n’est donc pas aussi altérable qu’elle en a l’air !

Retrouvez tous nos bijoux ornés d’opales dans le menu déroulant à droite, ou ci-dessous pour la version mobile.

Pas de jalousie si vous n’êtes pas né-e-s en octobre, découvrez ici votre pierre de naissance.

Opale 1, Opale 2, jonc opale, petite marguerite dts

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.