Lexique des sertissages

On utilise en bijouterie et joaillerie une technique qui permet de fixer les gemmes sur le bijou, c’est le sertissage. Il existe différentes façons de sertir une pierre, voici les principales techniques de sertissage :


Le serti griffes 

Méthode la plus utilisée dans le sertissage, le serti à griffe permet de mettre parfaitement en valeur la pierre. La pierre est enserrée entre plusieurs griffes, pouvant aller de 2 à 8 griffes, mais le plus souvent in n'y en a que 4. Une fois que la pierre est bien logée entre ces griffes, elles sont rabattues sur la pierre afin que celle-ci ne puisse s’échapper. Le serti griffe est très utilisé pour le solitaire.

galerie pénélope paris bijoux anciens

Solitaire Art Déco diamant 0.50 Ct

 

 

Le serti clos

Comme son nom l’indique, le serti clos consiste à entourer la pierre d’une feuille de métal. Le métal est rabattu tout autour de la pierre dans le but de la ceinturer à l’aide d’un petit marteau mécanique ou électrique. Si une pierre n’est pas entièrement close, on appellera le serti demi ou semi-clos.

 galerie pénélope paris bijoux anciens

 Chevalière héraldique, intaille sur améthyste

 

 

Le serti grains, millegrains, ou pavé 

Plusieurs petites pierres sont maintenues par de petites griffes proches les unes des autres ; ces griffes sont en réalité de toutes petites billes de métal. Une fois toutes les pierres serties, on peut voir apparaître un effet pavé. Cette technique de sertissage est typique des bijoux Belle Époque et Art Déco

 galerie penelope paris bijoux anciens

 Collier goutte diamants Art Déco

 

 

Le serti rail

Le serti rail consiste à glisser les pierres entre deux rails parallèles. Les tailles s’adaptant à ce sertissage sont les formes carrées, rondes, ovales et baguettes. On retrouve le plus souvent le serti rail sur des alliances et sur les bijoux Art Déco comprenant très souvent des pierres dites "calibrées".

 

Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Bague fer à cheval or rose et rubis

 


Le serti illusion

Le serti illusion permet au joaillier de créer un effet d’optique en faisant croire qu’aucun sertissage n’existe et que les pierres tiennent seules. Les pierres sont donc dissimulées grâce à plusieurs techniques, soit en glissant les pierres sur un rail de métal, soit en masquant un maximum le métal en le rendant extrêmement  fin.

Van Cleef & Arpels déposa en 1933 le brevet du mythique serti mystérieux, un serti illusion ultra sophistiqué, ou le métal se fait invisible.

galerie penelope bijoux anciens

Clip « Panache Mystérieux »

Serti Mystérieux Vitrail saphirs de couleur, diamants

Photo : Van Cleef & Arpels

 

 

Le serti de masse

Cette technique de sertissage consiste à intégrer une pierre dans la masse même du bijou, en général sur une surface arrondie. Ainsi, les pierres se retrouvent souvent presque englouties, et seule la table de la pierre est visible.


Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Bague jonc en or rose et diamant

 

 

Le serti barrettes

Plutôt utilisé pour les alliances, ce type de serti est une technique qui permet de placer plusieurs pierres les unes à côté des autres entre deux parois parallèles dites barrettes.

 

Galerie Penelope Paris Bijoux Anciens

Alliance or jaune et diamants